Histoire des prisonniers politiques 1792-1848 : Le châtiment des vaincus (Logiques historiques) par Laurent Boscher

Histoire des prisonniers politiques 1792-1848 : Le châtiment des vaincus (Logiques historiques) par Laurent Boscher

Titre de livre: Histoire des prisonniers politiques 1792-1848 : Le châtiment des vaincus (Logiques historiques)

Auteur: Laurent Boscher

Broché: 396 pages

Date de sortie: March 17, 2008

Éditeur: Editions L'Harmattan

Histoire des prisonniers politiques 1792-1848 : Le châtiment des vaincus (Logiques historiques) par Laurent Boscher est disponible au téléchargement en format PDF et EPUB. Ici, vous pouvez accéder à des millions de livres. Tous les livres disponibles pour lire en ligne et télécharger sans avoir à payer plus.

Laurent Boscher avec Histoire des prisonniers politiques 1792-1848 : Le châtiment des vaincus (Logiques historiques)

A quelles peines furent condamnés les opposants politiques entre 1792 et 1848 : à la mort, à la prison, à la déportation, au bannissement ? Et, parmi elles, une peine leur fut-elle généralement réservée : un lieu peut-être, des établissements particuliers alors, voire un régime spécifique ? En clair, exista-t-il des condamnés de droit commun et des condamnés politiques voués à purger des peines différentes en fonction de la nature de leurs crimes ? En ce cas, furent-ils traités avec plus de rigueur ou, au contraire, avec plus de clémence que leurs congénères de droit commun ? C'est à toutes ces questions que le présent travail s'efforcera de répondre, en suivant au plus près les conditions d'existence des condamnés politiques : non seulement lorsqu'ils seront écroués dans un lieu isolé et fermé, tel qu'une prison ; mais également lorsqu'ils seront déportés en des terres lointaines et hostiles, telles que la Guyane et les Seychelles, ou encore lorsqu'ils seront bannis hors du territoire continental et qu'ils seront réduits à survivre en des terres d'accueil plus ou moins hospitalières. L'étude permettra ainsi d'observer s'il existe des différences de traitement pénal entre condamnés de droit commun et condamnés politiques et s'il n'en existe parfois pas de plus grandes encore entre les condamnés politiques eux-mêmes, selon la naissance des uns, la condition sociale des autres et aussi la notoriété politique des derniers.